Page publique
www.tostat.fr
http://www.tostat.fr/public/perso/img-r55-a30.jpg

sous menu
ACTIVITéS/DéVELOPPEMENT DURABLE/TERRITOIRE
► Annuaire des Activités
► Commerce Local & Marchés de Pays
► Transports
► Santé/Urgences
► Environnement/Energie
► Info Tri & Déchets
► Gestion des Déchets
► Gestion de l'Eau
► Gestion de la Forêt
► Aménagement du Territoire

calendrier
Mois précédent Juin 2019 Mois suivant
L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
Cliquez sur les cases rouges pour afficher l'évènement du jour.
Rechercher : http://www.tostat.fr/public/img/loupe.gif

 

EAU DE CONSOMMATION

Syndicat Intercommunal d'Alimentation d'Eau Potable (lien vers le site)

 Connaître la qualité de l'eau du robinet (accéder à l'application en ligne)

Site dédié au Plan d'Action Territorial 65 (lien vers le site)

 

L'ADOUR

 Adour chéri... Adour maudit... (lire) - Les crues remarquables de l'Adour (lire)

 Etablissement public interdépartemental pour gérer l'Adour de sa source à l'embouchure (lien vers le site)

Syndicat Mixte de Gestion Adour et Affluents (SMGAA) (lien vers le site)

 La Maison de l'Eau de Jû-Belloc (lien vers le site)

 Au service des milieux aquatiques du bassin Adour-Garonne (lien vers le site)

  SIE Adour Garonne : Système d'Information sur l'Eau (lien vers le site)

Eaufrance : le service public d'information sur l'eau (lien vers le site)

 Les agences de l'Eau en France - Fédérer... connaître... mobiliser (lien vers le site)  

Charte d'entretien des cours d'eau pour les Hautes-Pyrénées (lire)

 

 GESTION DE L'EAU

 Consultation des arrêtés de restriction d'eau (lien vers le site)

Système de récupération de l'eau de pluie (lire)

 

 GESTION DES EAUX USEES

 SPANC (Service Public d'Assainissement Non Collectif) (lien vers le site de VAE)

 Fosse septique toutes eaux : fonctionnement et précautions d'usage (en savoir +)

 

TOSTAT AU GRE DE L'EAU

Mars 2014-Travaux de dérivation du canal Bazillac-Florence : une aventure de plus de 20 ans voit son aboutissement (lire) - Dossier de presse de l'Institution Adour (lire)

 Octobre 2009-Travaux d'aménagement sur l'Adour (voir les photos)

 

L’eau : une ressource fragile

Bien collectif qui marque le paysage et l’identité locale, elle est devenue un enjeu économique qui supplante parfois les devoirs de préservation.
Identifiable par les rivières, relevant essentiellement du droit privé, les réseaux de canaux, le petit patrimoine ponctuant les chemins (sources, moulins, fontaines, lavoirs...) ou encore par les systèmes d’irrigation, l’eau est partout présente en Val d’Adour.
Souvent discrets dans le paysage, les cours d’eau ne sont décelables que par les cordons végétaux qui les accompagnent. Dans la zone des coteaux, ils ont été réduits à peau de chagrin ne constituant plus qu’un linéaire vaporeux.
La ripisylve de l’Adour, quant à elle, reste encore préservée. Tel un ruban accompagnant le cours d’eau, elle alterne zones boisées de chênes pédonculés, frênes, aulnes, saules (espèces locales), milieux humides et bras morts, garantissant ainsi un maintien de la diversité biologique.
Des espèces, pour la plupart migratrices et protégées, s’attardent dans ces zones privilégiées et ont parfois tendance à s’y sédentariser comme le Héron Cendré.
De nombreuses observations ont démontré la présence régulière de Hérons Biorheaux, Hérons Garde-Boeuf et Hérons Pourprés, d’Aigrettes Garzettes, de Buttor Etoilés, de Sarcelles ou de Guêpiers d’Europe.
D’autres espèces permanentes comme le Martin Pêcheur, la Poule d’Eau ou les Gravelots (très fragiles) viennent compléter cette gamme ornithologique.
Du côté des mammifères et des reptiles, les observations ont révélé la présence de loutres et de visons, de cistudes (tortues aquatiques) trop rares encore pour affirmer que ces espèces ont retrouvé un écosystème favorable et enrayer ainsi leur disparition.
L’eau, dans le Val d’Adour, concentre de nombreux enjeux, liés notamment à une consommation importante par les secteurs économiques.
Tout d’abord, les cultures comme le maïs, omniprésentes dans les plaines, nécessitent une grande disponibilité en eau. Des déficits chroniques sont constatés, durant la saison estivale, les déséquilibres consommation / ressources restent récurrents, malgré de nombreux aménagements de stockage ponctuant le paysage.
Ensuite, le développement des industries agro-alimentaires, grandes consommatrices, vient accentuer les déficits. Cette utilisation conforte néanmoins une activité économique structurante pour le territoire.
Enfin, l’extraction des granulats contribue à fragiliser la nappe phréatique peu profonde.
Après exploitation qui oblige à un réaménagement des sites, ce sont de nouveaux milieux humides qui se développent, créant ainsi un maillage de lacs artificiels rapidement recolonisés par les espèces animales.
Une volonté de reconquête de la qualité de l’eau et des rivières a été amorcée au cours de ces vingt dernières années. Mais seulement 20 % des objectifs d’amélioration ont été atteints et des points noirs subsistent. La qualité des eaux de l’Adour, de l’Arros et du Bouès reste passable sur le territoire. Si un effort d’équipement a été réalisé ceci reste insuffisant.

Commune de Tostat - Tous droits réservés. http://www.tostat.fr/public/perso/enveloppe.jpg Nous contacter ImaWeb  &  A GE D I